rideau nature

Les précipitations dans la région sont sous les normales. Ottawa a reçu moins d’un millimètre de pluie depuis le début du mois et on prévoit peu de pluie pour le reste du mois de juillet.

rideau nature

Si on continue à manquer de pluie, la situation va continuer à se détériorer, craint le technicien en ressources d’eau de l’Office de protection de la nature de la vallée de la Rideau, Patrick Larson.

M. Larson note qu’il est normal que certains ruisseaux s’assèchent à cette période de l’année, mais que, si la tendance se maintient, le niveau du canal Rideau pourrait baisser lui aussi en raison de la chute des niveaux de ses affluents.

Nous ne sommes pas rendus là encore. Oui, les lacs ont des niveaux inférieurs à la normale pour ce temps-ci de l’année — leur niveau est semblable à ce qu’on voit en août, mais on peut encore naviguer sans problème, a indiqué M. Larson.

rideau nature

Selon lui, la pluie prévue dans les prochains jours ne sera pas suffisante pour ramener les cours d’eau et les puits à leur niveau normal. Pour ce faire, il faudrait que la région reçoive de 10 à 15 millimètres de pluie pendant quelques jours.

Les Villes de Perth, en Ontario, et de Shawville, au Québec, ont déjà demandé à leurs citoyens de diminuer leur consommation d’eau en éliminant les usages non essentiels, comme l’arrosage de la pelouse.

Nous ne manquons pas d’eau, nous voulons simplement que les résidents soient sensibilisés, il n’y a pas de restriction, a précisé la mairesse de Shawville, Sandra Murray. La Municipalité a décidé de ne pas arroser le gazon de certains espaces publics, et les citoyens qui veulent remplir leur piscine doivent obtenir un permis de la Ville.

rideau nature

À Gatineau, la Ville a remis depuis le début de l’été 329 constats d’infraction à des résidents qui ne respectaient pas le règlement sur l’arrosage, qui n’est permis que certains jours et certaines heures spécifiques.

« Les gens dépensent une fortune pour leur gazon et leur jardin. C’est une réaction normale d’essayer d’arroser », a commenté Yannick Jetté, un résident.

Les gestionnaires du canal Rideau font face à un autre enjeu. La chaleur contribue à la prolifération d’algues et autres plantes aquatiques nuisibles.

rideau nature

« Les plaisanciers, ça peut endommager leurs bateaux. C’est quelque chose dont on est conscient. La sécurité publique, c’est numéro un pour nous. Quand on va trouver que la végétation aquatique devient problématique, on va envoyer notre moissonneuse de végétation », a assuré Jeff Denault, gestionnaire secteur du nord pour le canal Rideau.

Avec les informations de Godefroy Macaire Chabi

rideau nature – rideau nature

rideau nature
rideau nature
rideau nature
rideau nature
rideau nature
rideau nature

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *